Promouvoir de nouvelles
formes de souveraineté pour
l'Europe numérique

Conseil Scientifique

Pascal PICQ est paléoanthropologue au Collège de France. Ses recherches s’intéressent à l’évolution morphologique et sociale de la lignée humaine dans le cadre des théories modernes de l’évolution. Après avoir introduit l’éthologie dans le champ de l’anthropologie évolutionniste, il s’est ensuite impliqué dans des questions de sociétés (diversité, place des femmes, laïcité, regard sur le politique, etc.). Ses réflexions portent sur le monde économique et social et sur les processus de l’innovation et du management des groupes, notamment avec le concept d’Anthroprise (Un Paléoanthropologue dans l’Entreprise Eyrolles 2011). Son dernier essai De Darwin à Lévi-Strauss : l’Homme et la Diversité en Danger (O.Jacob 2013) est un plaidoyer pour l’avenir de l’humanité.

Lauren SORBIER, Conseiller référendaire à la Cour des comptes, est également membre de l’Autorité de régulation du jeu en ligne (ARJEL) et préside le Fonds de professionnalisation et de solidarité des intermittents du spectacle. Il enseigne en parallèle l'économie de la culture, des médias et des télécommunications à l’Université Paris-Dauphine, où il est Maître de conférences associé, ainsi qu'à Sciences Po et à l'Université Paris I.

Bernard STIEGLER est philosophe. Il axe en particulier sa réflexion sur les enjeux des mutations actuelles (sociales, politiques, économiques, psychologiques) portées par le développement technologique et notamment les technologies numériques. Fondateur et président du groupe de réflexion philosophique Ars industrialis créé en 2005, il dirige également depuis avril 2006 l'Institut de recherche et d'innovation (IRI) qu'il a créé au sein du centre Georges-Pompidou. Il est par ailleurs membre du Conseil National du Numérique.

Amal TALEB, avocate de formation, est actuellement juriste auprès d’une association au service des consommateurs et de leur protection. Passionnée par le droit de la concurrence et les enjeux d’intérêts publics dans le secteur numérique, elle s’intéresse aux questions liées à l'exercice des libertés individuelles et collectives, ainsi qu’à la représentation des intérêts des consommateurs dans le monde numérique. 

Membre actif de la French Tech, Yanai ZAICIK milite également pour aider l’économie française à réussir le virage du numérique. Ainsi, il est parrain de l'accélérateur Thefamily, membre du mouvement des Barbares et du think-tank Futurbulences. En 2015, il lance Curious, une plateforme « Human to Human » de questions crowdsourcée et de diffusion des connaissances.